Revue de web : Les élèves ingénieurs de l’ENIM relèvent le challenge Formula Student

Depuis 2010 l’ENIM est l’une des quatre écoles d’ingénieurs françaises à concourir à la Formula Student, une compétition internationale de sport mécanique. Après des résultats encourageants obtenus lors de la dernière édition, une nouvelle équipe d’élèves ingénieurs prépare la 6e génération du véhicule en lice.

efsInstaller un cadre monocoque en carbone, mettre en place un nouveau groupe motopropulseur, nouer de nouveaux partenariats, améliorer le plan de communication… Voilà quelques-uns des défis que devront relever les huit élèves ingénieurs de l' »EFS 008″. Cette nouvelle équipe de l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Metz concourra en 2015 à la Formula Student, la plus grande compétition étudiante de sport mécanique au monde. Il s’agit là du projet de fin d’études proposé aux élèves-ingénieurs qui suivent l’option « CMAO Sports Mécaniques* ». « C’est un magnifique challenge qui permet de découvrir l’univers du sport mécanique et de se confronter aux meilleures équipes du monde » témoigne Quentin Hoy, team manager de l’équipe 2014. Il a participé à la compétition avec 17 autres camarades dans sa dernière année de cursus. Avec leur véhicule baptisé GoldenEye, l’EFS 007 est arrivé 37e sur 97 à l’issue de la compétition. Première équipe française au classement général, l’ENIM a réalisé ici son meilleur résultat depuis sa première participation en 2010.

« On rencontre les mêmes difficultés qu’une entreprise qui conçoit un produit »
Répartis en 8 pôles (marketing, liaison au sol, moteur, design, calcul, R&D, châssis et data acquisition), chaque étudiant de l’EFS apporte ses compétences et se voit confier une mission spécifique pour optimiser le véhicule d’année en année : gestion de projet, optimisation des pneus, développement d’un programme de télémétrie pour la data-acquisition, création d’un business plan, etc. « GoldenEye est le descendant direct de ses prédécesseurs. Lorsque l’équipe 2012 a opté pour un moteur monocylindre, la voiture a perdu 50 kilos, raconte le team manager. Gestion de projet, approvisionnement en matières premières, réalisation de pièces complexes, recherche de prix compétitifs et de sponsors… Avec la Formula Student on rencontre les mêmes difficultés qu’une entreprise qui conçoit un produit, c’est très formateur« .

Lors de la compétition, lire la suite sur Eureka Lorraine