Cryoscan prend son envol grâce à l’Incubateur Lorrain et à l’Enim

En 2011, Bertrand Kierren créé, accompagné de plusieurs collègues enseignants-chercheurs de l’institut Jean Lamour, la société Cryoscan. L’idée est de réaliser des dispositifs complets permettant aux chercheurs d’effectuer leurs essais et manipulations dans les domaines des nanosciences et des nanotechnologies. La réalisation des produits de l’entreprise fait appel à trois champs de compétences spécifiques : la cryogénie, les techniques de l’ultravide et la micromécanique. Accompagné par l’incubateur lorrain, les chercheurs de Cryoscan sont mis en relation avec un entrepreneur, Denis Butterbach -ingénieur Enim et dirigeant de plusieurs sociétés dans l’ingénierie- qui prend la présidence de l’entreprise début 2015.

Cryoscan connait alors une accélération de son développement grâce à l’association de ces compétences complémentaires et par le recrutement d’un technicien supplémentaire ainsi que d’un jeune ingénieur diplômé de l’ENIM, Sébastien Palay. Ce dernier après avoir suivi en 5ème année l’option Innover et Entreprendre a rejoint le PEEL (Pôle Entrepreunariat Étudiant Lorrain). Dès l’obtention de son diplôme, il est recruté par Cryoscan pour travailler au développement des projets en cours. C’est ainsi que l’entreprise a commencé la phase de commercialisation des produits. Après 3 années d’un chiffre d’affaire inférieur à 50 000€, l’entreprise a aujourd’hui un carnet de commande de plus de 500 000€ pour l’année 2015.

denisB

Denis Butterbach

Pour Denis Butterbach, c’est un peu la métaphore du bambou chinois : « si l’on sème une graine de cette variété de bambou, la première année on ne voit rien, la 2ème rien également et les 2 années suivantes non plus. Ce n’est qu’après la 4ème année que le bambou pointe enfin le bout de sa tige hors de terre. Mais il va alors pousser de 12 mètres en une seule année. La raison est simple : pendant 5 ans, alors que rien ne se produit en surface, le bambou développe secrètement de prodigieuses racines dans le sol grâce auxquelles, le moment venu, il est en mesure de faire une entrée triomphante dans le monde visible, au grand jour ».